You are currently viewing Désactivation compte Adsense, rends l’argent Big G !

Désactivation compte Adsense, rends l’argent Big G !

Il n’y a pas si longtemps, alors que je décide de m’investir corps et âme dans Discover (lol) et d’augmenter mes cacahuètes publicitaires, Google me tue l’œuf dans la poule (ceci ne veut rien dire) et désactive mon compte éditeur.

fucking rgpdPatatra, la niche est tombée sur le chien.

Très vite, il ne me faut pas plus de quelques semaines (parce que je suis un gars assez dégourdi) pour comprendre que la source de mes maux tient en 4 lettres : RGPD (a.k.a hijo de puta).

Effectivement, en bon branleur que je suis, on peut dire que mes sites étaient un peu en dilettante. C’est-à-dire que, comme tout le monde, j’ai vu passer les infos, et puis je me suis dis, bon, on verra ça tarplu.

Aujourd’hui c’est tarplu.

Tel le chien dans la maison qui fume, j’ai continué à présenter des pubs à mes visiteurs, tracker leurs visites, sucer leurs données sans rien demander, la base quoi !

Après quelques recherches à mon problème, je tombe sur pas grand-chose, si ce n’est des romans fleuve sur la RGPD et comment se mettre en conformité qui me donne en vie de rester dans la maison qui fume.

“Arf, pour 500€ mensuel, as tu vraiment envie de te plonger là-dedans ?”

Et puis je demande à ma longue liste de contacts qui se compte sur les doigts d’une main de Jamel, mais pas plus de réponses, les mecs sont autant détente que moi, la RGPD ils se torchent avec.

Et puis de fil en aiguille, je tombe finalement sur la solution Axeptio, qui a le mérite d’être simple à implémenter et propose une solution gratuite. Vous lavez sans doute déjà croisé la pop up sur bon nombre de sites.

J’installe, j’allume un cierge, je réponds à Big G via le formulaire, j’attends et là, miracle…rien !

Ah !

Il me faut quelques jours pour essuyer la déconvenue et me décider à écrire au support d’Axeptio, très rapide d’ailleurs, qui me dit que je n’ai pas fait l’intégration en entier puisque les scripts utilisés (Google Ads et Yandex chez moi) se chargent au lancement de la page et non sur l’évènement Consent de l’user !

Double Ah !

Cela signifie donc qu’on ne peut tracker une visite d’un utilisateur et lui balancer des grosses pubs de merde que s’il clique sur “j’accepte cet enfoiré” ? Après tous les services qu’on lui rend en générant des textes de merde de gros crados du web bourrés d’inepties ?!

Du coup je contacte le dev en urgences, il m’implémente ça et je soumets à nouveau. J’attends et là, RIEN ! Toujours désactivé.

J’ai le cerveau qui fume, mais je tente un dernier coup, lire patiemment le mail de Google et les conditions. Et là je percute, c’est pas trop tôt, je vous l’ai dit, je suis un peu teubé.

La popup de base d’axeptio (à laquelle je n’ai absolument touché à rien évidemment) n’est pas bien formulé, elle doit énoncer précisément ce qui va se passer pour l’user s’il consent à se la faire mettre.

De plus, il faut un lien explicite qui mène vers la politique de confidentialité du site et donc, créer cette page.

Voici donc le texte :

“Nous utilisons quelques services pour mesurer notre audience, générer des statistiques et vous proposer des publicités les plus adaptées afin de vous offrir la meilleure expérience de jeu possible.

C’est OK pour vous ?

Lire la politique de confidentialité > “

Et cette fois-ci, les pubs reviennent, je peux recommencer à faire de la moula sauf que kdaekmldnaejdbleahbdeaz, c’est quoi ça !!!

Les revenus se pètent la gueule. Ben oui, logique, personne ne consent à tes vieux cookies pourris, puisqu’on a le choix LOL !

compte adsense désactivé
Le mois de la hess

Donc pas de pub, mais pas de tracking non plus, les courbes analytics se cassent la gueule et je commence à comprendre pourquoi la RGPD est la reine des catins.

Alors je réécris à Axeptio en mode “y’a pas une astuce frérot pour faire accepter plus ?”. Je cherche quelque chose pour bloquer la navigation (tant qu’on n’a pas cliqué) et influencer le choix du visiteur.

Il me donne un très bon exemple, celui du site du PMU. Je vous laisse aller copier.

Problémo, pour accéder à ces fonctions, il faut payer un abonnement, Ah ! Minimum 15€ / mois par site de moins de 150 000 sessions.

Ah !

Finalement, je n’ai pas augmenté mes revenus Adsense, mais je suis débloqué ! À bientôt pour de nouvelles aventures !

Edit : bien sûr, il existe d’autres plugins qui feront très bien le job gratuitement. Adsense propose même de mettre un message RGPD sur le site qui devrait suffire amplement, mais comme je suis un teubé et que j’ai galéré à mettre mon vieux truck en place, je campe sur mes positions.